Le bilan du mandat débuté le 1er juillet 2016, quelques semaines après l’annonce du retrait de l’IDEX, est contrasté.

La première partie du mandat, jusqu’en avril 2018, a en effet été essentiellement tournée vers la reconquête de l’IDEX, qui n’a pas abouti. Je ne saurai donc être satisfait de cette situation, même s’il est possible d’expliquer les difficultés par les injonctions fusionnelles du jury international, peu adaptées à des situations complexes comme celles de Toulouse ou, comme plus récemment démontré, de Lyon. Il n’en demeure pas moins qu’une partie du travail de fond, notamment sur la cartographie des forces scientifiques du site, peut être capitalisée pour servir de nouveaux projets.

Il faut aussi signaler que durant cette période de forte mobilisation sur les projets PIA, les services de l’UFT se sont développés avec notamment la pérennisation de l’Accueil Welcome Desk, le passage de l’UFT aux Responsabilités et Compétences Élargies (RCE) et la construction d’un modèle économique post-IDEX, le transfert du Service Interuniversitaire de Médecine Préventive et de Prévention de la Santé (SIMPPS) de l’Université Paul Sabatier vers l’UFTMiP. Une vision transversale et synthétique de l’activité de l’UFTMiP est disponible à travers son rapport d’activités 2019.

Deux réflexions marquantes développées ces dernières années sont à souligner, en tant qu’elles constituent un appui essentiel pour l’avenir :
• la construction d’une stratégie scientifique partagée : Sur le site de l’UFTMiPprésentation pdf
• la mise en place d’initiatives pour renforcer l’interdisciplinarité, en recherche comme en formation : https://www.univ-toulouse.fr/universite/interdisciplinarite

L’organisation d’ ESOF 2018 a également constitué une expérience très enrichissante, permettant à l’UFT d’envisager l’accueil d’autres événements internationaux majeurs.

Dans la 2ème partie du mandat, une démarche de projets a été priorisée afin de relancer la dynamique collective, aboutissant à un certain nombre de succès, notamment dans les appels à projets du Programme d’Investissements d’Avenir(PIA) :
• L’obtention d’un Institut Interdisciplinaire d’Intelligence Artificielle (3IA) : Artificial and Natural Intelligence Toulouse Institute : ANITI
• La labélisation « Territoire d’Innovation Pédagogique : Dispositifs territoriaux pour l’orientation vers les études supérieures » : projet pour une Ambition Commune vers une ORientation co-construite à Dimension Académique (ACORDA) : plaquette et présentation.
• L’obtention d’un projet Nouveaux Cursus Universitaires : Aspie friendly pour une université inclusive permettant un parcours individualisé pour les étudiantes et étudiants avec autisme
• L’obtention de 5 nouvelles Ecoles Universitaires de Recherche
• Renouvellement de 100% des Labex du site


D’autres réussites ont également été enregistrées dans d’autres cadres que le PIA :

• Labellisation du projet d’Université européenne autour des universités Toulouse Jean Jaurès, Toulouse Paul Sabatier, de l’INP, l’ISAE-Supaéro et de Toulouse Business School : European Space University for Earth and Humanity : UniversEH
• Labellisation 3 étoiles de l’UFT au titre du programme « Bienvenue en France » s’agissant des prestations d’accueil des étudiants étrangers.

• Bénéfice d’un fonds d’amorçage de 1M€ au titre de l’ hybridation des formations