Mesdames les directrices et Messieurs les directeurs d’unités de recherche,

Chères et chers collègues,

Plus de 60 d’entre vous ont récemment interpelé les candidats à la présidence de l’UFTMiP par une lettre ouverte demandant une approche collective et inclusive pour relever les défis auxquels notre site doit faire face pour préserver et amplifier son attractivité, et je rajouterais, pour s’assurer d’accéder à des moyens financiers équivalents de ceux accordés aux grandes universités de recherche.

Candidat à la présidence de l’UFTMiP, je souhaite vous faire part de l’existence de mon site de campagne http://www.utdedemain.fr/ sur lequel vous pourrez constater que je partage très largement vos préoccupations et que le projet que je porte vise à y répondre.

L’analyse que j’avais livrée il y a un an déjà sur la situation de notre site est aujourd’hui largement partagée : l’excellence de ses formations et de ses forces scientifiques est reconnue, mais se trouve entravée dans son développement par l’absence de labellisation nationale et le moindre accès aux financements complémentaires qui en résulte. L’enjeu pour Toulouse est donc clairement de retrouver la place à laquelle le site aspire légitimement dans le paysage national d’enseignement supérieur et de recherche : celle d’une des plus grandes universités de recherche, capable de relever les défis des changements et transitions qu’affrontent et vont affronter nos sociétés.

Pour atteindre cet objectif, la nécessité de rassembler nos établissements pour mettre en valeur le large panel de disciplines qu’ils portent et ainsi concrétiser la vocation à l’interdisciplinarité de notre site est fondamentale. Le passé récent l’a montré, lorsque nous construisons des projets ensemble, nous rencontrons le succès : ANITI, les EUR, le projet d’Université européenne, ACORDA, le renouvellement des Labex l’ont montré. Il nous faut donc capitaliser sur ces réussites et, à partir des réflexions engagées sur la stratégie scientifique de site et en particulier le soutien à l’interdisciplinarité, faire preuve d’une ambition collective renouvelée permettant de déployer les stratégies de formation, de recherche et d’innovation de l’Université de Toulouse.

Si par le passé, nous avons souvent buté sur des questions de gouvernance, nous connaissons maintenant nos forces et nos faiblesses, nos aspirations et nos freins. Aussi suis-je convaincu que nous saurons nous saisir des outils nouveaux juridiques, plus souples et non fusionnels, qui existent désormais pour construire une structuration adaptée, permettant si besoin est une coopération renforcée entre les établissements les plus volontaires. Nous retrouvons donc aujourd’hui une forme de liberté qui nous oblige à faire preuve de responsabilité : nos organismes de recherche, nos partenaires institutionnels et socio-économiques attendent un sursaut collectif de notre communauté. Votre mobilisation est la preuve que de nombreux membres de la communauté académique sont également porteurs de cette dynamique. Je suis prêt à vous accompagner pour en faire notre réalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *