Ayant collaboré pendant une dizaine d’année avec Philippe Raimbault, en tant que vice-président recherche puis président de Toulouse INP, pour la construction de la COMUE et le développement collectif de notre site académique dans toutes ses missions : vie étudiante, formation, recherche, valorisation, partenariat, patrimoine, … et dans le respect de toutes ses composantes, j’apporte un soutien convaincu et confiant à sa candidature. Les enjeux et les difficultés de la future présidence de la COMUE restent considérables mais je crois que Philippe a, par son expérience et ses qualités personnelles, les meilleures capacités à les relever en mobilisant autour de lui les gouvernances de nos établissements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *