L’Université de Toulouse est une grande université de recherche, tous les instituts du CNRS y sont fortement impliqués, quasiment toutes les EPST et de nombreuses EPIC. Malgré ces forces, majeures pour une haute visibilité internationale, les blocages de quelques-un(e)s ont été nocifs et n’ont pas permis à l’UT de rentrer dans U10 (universités intensives de recherche). Le projet porté par Philippe Raimbault me paraît le seul capable de dépasser ces blocages locaux lié à des positions de principe. La construction du projet intégrateur que porte P Raimbault est notre seule chance de conserver au site universitaire toulousain sa visibilité et son haut niveau scientifique.
J’apporte donc tout mon soutien à Philippe Raimbault en ayant la conviction qu’ensemble nous pourrons construire une université de Toulouse unie et forte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *